Ciboire, couvercle du ciboire et son écrin

Zoom
23 visuels Voir
Ciboire, couvercle du ciboire et son écrin
© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Daniel Lifermann / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Eric Emo / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (23)
Ciboire, couvercle du ciboire et son écrin
Poussielgue-Rusand, Placide
Datation
Entre 1847 et 1889
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Poussielgue-Rusand, Placide (en 1824 - en 1889), orfèvre
Dates
Entre 1847 et 1889
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Ciboire, couvercle du ciboire et son écrin

Informations détaillées

Auteur(s)
Poussielgue-Rusand, Placide (en 1824 - en 1889), orfèvre
Date de production
Entre 1847 et 1889
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 34 cm
  • Poids (type dimension) : 1.598 kg
Description

Ciboire et son couvercle, écrin.

Commentaire historique

Le ciboire reproduit un modèle créé par Poussielgue - Rusand pour le sacre de l’évêque de Moulins, le marquis de Dreux-Brézé, en 1850.Le ciboire d’origine, qui est conservé dans le trésor de la cathédrale de Moulins, faisait partie d’une chapelle comprenant un calice, une patène, deux burettes et un plateau. L’ensemble fut montré à l’Exposition Universelle de Londres en 1851 et connut un grand succès. Poussielgue-Rusand s’inspire de modèles médiévaux variés, tout en utilisant de nouveaux procédés de fabrication, plus rapides à mettre en oeuvre.D. M.

Mode d'acquisition
Date d’acquisition
05122001

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Fonction / Utilisation 

Retour vers le haut de page