Coffret "aux paons"

Zoom
5 visuels Voir
Coffret "aux paons"
© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Daniel Lifermann / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Daniel Lifermann / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Patrick Pierrain / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (5)
Paon - Vigne - Raisin - Symbole chrétien
Coffret "aux paons"
Point, Armand
Datation
En 1898
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Point, Armand (Alger, entre 1860 et 1861 - Naples, 02–1932), orfèvre
Dates
En 1898
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 18 vitrine 02
Numéro d’inventaire
OGAL75

Informations détaillées

Auteur(s)
Point, Armand (Alger, entre 1860 et 1861 - Naples, 02–1932), orfèvre
Date de production
En 1898
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 39 cm
  • Largeur : 39.6 cm
  • Profondeur : 31 cm
Description

Coffret sur pieds en forme de paons

Marques, inscriptions, poinçons
Date et signature - Signé et daté sur le devant : "Haute-Claire A.Point 1898"
Description iconographique

L’unité décorative du coffret est assurée par le motif du paon, ciselé en forme de pied, à la base du coffret ou faisant la roue au sommet du toit. Sur les quatre parois, des paons émaillés déploient leurs traînes au milieu de rameaux de vigne contorsionnés.Le paon, symbole d’immortalité, et les grappes de raisins, qui font allusion à la Passion du Christ et à l’Eucharistie, sont deux motifs empruntés à l’art paléochrétien.

Commentaire historique

Armand Point acquiert une première formation auprès de l’aquarelliste et peintre de paysage Auguste-Clément Herst. Un séjour en Afrique du Nord lui inspire une série de tableaux orientalistes dont plusieurs sont achetés par l’Etat. En 1894, il voyage en Italie et s’enthousiasme pour les peintres de la Renaissance. A partir de 1895, il entreprend des essais d’émaillerie et fonde en forêt de Fontainebleau une colonie d’artistes, que le poète Elémir Bourges appelle Hauteclaire, du nom de l’épée d’Olivier, un compagnon de Roland. Le coffret aux paons trouve son inspiration dans les chefs-d’œuvre de l’orfèvrerie limousine, conservés au musée de Cluny (Paris). Armand Point utilise les différentes techniques de l’émaillerie pour créer un objet d’un grand raffinement. L’unité décorative du coffret est assurée par le motif du paon, ciselé en forme de pied, à la base du coffret ou faisant la roue au sommet du toit. Sur les quatre parois, des paons émaillés déploient leurs traînes au milieu de rameaux de vigne contorsionnés. Le paon, symbole d’immortalité, et les grappes de raisins, qui font allusion à la Passion du Christ et à l’Eucharistie, sont deux motifs empruntés à l’art paléochrétien. La richesse de la couleur qui joue sur les accords de rouges et de verts, l’élégance des lignes en forme d’arabesques font de ce coffret un des plus brillants exemples de l’ « art décoratif symboliste ».D. M.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
05071899
Numéro d’inventaire
OGAL75
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 18 vitrine 02

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page