Gobelet en forme de tête de nègre souriant

Zoom
7 visuels Voir
CC0Télécharger
Gobelet en forme de tête de nègre souriant
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
© Philippe Ladet / Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (7)
Gobelet en forme de tête de nègre souriant
Tryphon
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Tryphon (Paris - Paris), verrier
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 33 vitrine 12
Numéro d’inventaire
ADUT247

Informations détaillées

Auteur(s)
Tryphon (Paris - Paris), verrier
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Œuvre:
  • Hauteur : 10.5 cm
  • Diamètre : 8 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Inscription - Sous la nuque, on peut lire une inscription en très faible relief et imprimée à l'envers en grec : tryphon
Description iconographique

Gobelet à panse plastique en forme de tête de nègre de type "souriant", juvénile, à chevelure à chevrons et couronnée de lierre. Fond du verre décoré de 5 cercles concentriques

Commentaire historique

Lieu de réalisation : Production : probablement Sidon. Provenance : PhénicieDans la deuxième moitié du Ier siècle avant J.-C., l’invention de la technique du verre soufflé représente une véritable révolution pour la production d’objets en verre. Utilisée en combinaison avec des moules, elle permet de produire mécaniquement, et en nombre, des vases de toutes formes, à un prix abordable. Les parfumeurs, séduits par les formes et la transparence de ces nouveaux flacons, les utilisent très volontiers pour diffuser leurs coûteuses créations.Les petits vases en forme de tête de jeune esclave éthiopien ont probablement rempli cette fonction. Le modèle remonte aux productions céramiques des ateliers athéniens. Le jeune Ethiopien peut être représenté grave ou, comme ici, couronné de lierre et souriant à belles dents. Le gobelet du Petit Palais porte, ce qui est rare, une signature permettant d’attribuer sa création à un atelier verrier oriental. La découverte de deux vases de ce type, non signés, à Pompéi, atteste de la popularité du modèle jusqu’en Italie.Indépendamment de la présence de la signature, la composition du verre confère à ce flacon la rare particularité de prendre, suivant l’éclairage, une couleur ou une autre.P. P.-H.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1902
Numéro d’inventaire
ADUT247
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 33 vitrine 12

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Le Bain et le miroir. Soins du corps et cosmétiques de l'Antiquité à la Renaissance (Paris)
Dates
20/05/2009 - 21/09/2009
Institution
Musée national du Moyen âge-Thermes et Hôtel de Cluny (Paris)
Titre
Parfums de plantes (Paris)
Dates
05/12/1987 - 29/08/1988
Institution
Museum national d'histoire naturelle (MNHN)

Indexation

Artiste / Auteur

Datation en siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Retour vers le haut de page