Intérieur d'église

Zoom
2 visuels Voir
CC0Télécharger
Intérieur d'église
CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
Autres visuels (2)
Intérieur d’église - Eglise - Office religieux
Intérieur d'église
Neefs I, Pieter (dit l'Ancien)
Datation
Entre 1600 et 1661
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Neefs I, Pieter (dit l'Ancien) (Anvers (Antwerpen), vers 1578 - Anvers (Antwerpen), entre 1657 et 1661), peintre
Dates
Entre 1600 et 1661
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 28
Numéro d’inventaire
PDUT951

Informations détaillées

Auteur(s)
Neefs I, Pieter (dit l'Ancien) (Anvers (Antwerpen), vers 1578 - Anvers (Antwerpen), entre 1657 et 1661), peintre
Date de production
Entre 1600 et 1661
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 45.5 cm
  • Largeur : 66 cm
Dimensions - Cadre:
  • Hauteur : 71.6 cm
  • Largeur : 91.9 cm
  • Epaisseur : 8.3 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Signature - Signé en bas à droite : "P.NEFS" sur le pilier
Description iconographique

Cette peinture représente l'intérieur d'une église gothique, vu du narthex, avec la nef en perspective. Des personnages de toutes conditions, écclesiastiques, aristocrates, infirmes, y déambulent tandis qu'une messe se déroule dans la chapelle latérale gauche.

Commentaire historique

Peintre d'intérieurs d'églises, Pieter Neefs l'Ancien est reçu maître dans la gilde d'Anvers en 1609. Ses sujets se limitent pour la plupart à quelques intérieurs d'églises gothiques, et souvent à la cathédrale d'Anvers. Il fait étoffer ses tableaux de personnages par d'autres artistes, comme David Teniers le Jeune ou Frans Francken le Jeune. L'intérieur d'église, en dehors de son intérêt plastique, est alors considéré comme le support privilégié du jeu infini des rais de lumière qui se propagent selon les données d'une architecture complexe et rigoureusement logique. Les lois de la perspective y sont rigoureusement appliquées, les lignes de fuite nettement dessinées par le quadrillage des pierres tombales et du pavement du sol.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1902
Numéro d’inventaire
PDUT951
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 28

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Theme representé

Retour vers le haut de page