Jardinière

Zoom
5 visuels Voir
CC0Télécharger
Jardinière
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
© Petit Palais / Roger-Viollet
X
Zoom
Autres visuels (5)
Femme - Nu féminin - Feuille - Feuillage
Jardinière
Aubé, Jean-Paul
Datation
Vers 1879
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Aubé, Jean-Paul (Longwy, 03–07–1837 - Capbreton, 23–08–1916), céramiste
Dates
Vers 1879
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 22 vitrine 02
Numéro d’inventaire
ODUT1898

Informations détaillées

Auteur(s)
Aubé, Jean-Paul (Longwy, 03–07–1837 - Capbreton, 23–08–1916), céramiste
Haviland et Cie, editeur (objets d'art et mobilier)
Date de production
Vers 1879
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 33 cm
  • Largeur : 45 cm
  • Profondeur : 20 cm
Description

Bassin de couleur bleu fouetté avec en applique une figure de femme en terre blanche

Marques, inscriptions, poinçons
Signature - Signé et numéroté sous la base, à la peinture blanche : "727.P. Aubé"
Numéro - Signé et numéroté sous la base, à la peinture blanche : "727.P. Aubé"
Cachet - En creux sous la base "Haviland & Co. Limoges. 5."
Description iconographique

Une femme nue est assise au bord du vase sur un draperie crème. Elle tient deux guirlandes de feuillage vert.

Commentaire historique

Jean-Paul dit Paul Aubé exposa pour la première fois au Salon de 1861 où il rencontra de grands succès pour ses sculptures monumentales. Il fut aussi attiré par les arts décoratifs et travailla avec Haviland à Auteuil, puis à Montigny-sur-Loing et à Ivry avec Emile Müller. Pour Haviland, il a modelé des figures de femmes en terre blanche, posées en applique sur les flancs d'un vase ou d'une jardinière. / Cartel : De 1872 à 1881, le graveur Félix Bracquemond dirige pour le compte du fabricant de porcelaine Charles Haviland un atelier de céramique installé 116, rue Michel Ange à Auteuil. La technique de la barbotine (argile mêlée d'eau) mise au point par Chaplet permet aux céramistes de superposer leurs couleurs comme sur une toile, avec possibilité de repentirs et de retours en arrière. Après émaillage et cuisson, les formes et les décors acquièrent un « léger flou », d'où le nom de « céramique impressionniste » pour désigner la production de l'atelier d'Auteuil. Lindeneher qui orne ses vases de pampres de vigne ou de feuilles de lierre, Dammouse et Aubé reconnaissable à ses figurines de terre blanche sont les artistes les plus connus de l'atelier d'Auteuil.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Date d’acquisition
2002
Numéro d’inventaire
ODUT1898
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 22 vitrine 02

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 19e siècle (109 898)
      • 2e moitié du 19e siècle
        • 4e quart du 19e siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page