Lampe de mosquée

Zoom
6 visuels Voir
CC0Télécharger
Lampe de mosquée
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
Autres visuels (6)
Ornement - Elément végétal stylisé - Arabesque(s) - Rinceau
Lampe de mosquée
Brocard, Philippe-Joseph
Datation
19–06–1868
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Brocard, Philippe-Joseph (Paris, en 1831 - Paris, en 1896), maître verrier - Vitrailliste
Dates
19061868
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Numéro d’inventaire
ODUT1949

Informations détaillées

Auteur(s)
Brocard, Philippe-Joseph (Paris, en 1831 - Paris, en 1896), maître verrier - Vitrailliste
Date de production
19061868
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Lieu(x) d'exécution / réalisation
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 36 cm
Description

Lampe de mosquée en verre soufflé, émaillé

Marques, inscriptions, poinçons
Signature - Signé et daté sur la lèvre : "Brocard à Paris 1868. 19 juin"
Date - Signé et daté sur la lèvre : "Brocard à Paris 1868. 19 juin"
Description iconographique

Décor de fleurs et arabesques, de rondeaux à rinceaux et de guirlandes autour des anses

Commentaire historique

Les lampes de mosquée étaient des objets de luxe, destinés à être accrochés dans les mosquées et mausolées de l’Egypte ou de la Syrie Mamelouke. Produites du XIIe au XIVe siècle, elles sont très tôt collectionnées par de riches amateurs européens, tels Auguste et Eugène Dutuit, qui lèguent au Petit Palais en 1902 une lampe de mosquée à décor épigraphique. Très admiratif des pièces syriennes ou égyptiennes qu’il a pu admirer au musée de Cluny et dans les collections de l’Union centrale des Arts décoratifs, Brocard parvient dès 1867 à décorer ses verreries d’émaux durs colorés en plein. La virtuosité avec laquelle il maîtrise cette difficile technique suscitera l’admiration d’Emile Gallé. D. M.

Thèmes / Sujets / Lieux représentés :
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
30052011
Numéro d’inventaire
ODUT1949

Prolongement

Prolongement

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 19e siècle (103 885)
      • 2e moitié du 19e siècle
        • 3e quart du 19e siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Lieu d'exécution / réalisation

Sujet représenté

Retour vers le haut de page