Le Jugement de Pâris

Zoom
CC0Télécharger
Le Jugement de Pâris
CC0 Paris Musées / Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
X
Zoom
Autre visuel (1)
Mythologie gréco-romaine - Berger - Bergère - Chien - Pomme - Divinité gréco-romaine - Couronne - Fleur - Nu
Le Jugement de Pâris
Rottenhammer, Johann
Datation
En 1597
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Rottenhammer, Johann (Munich, en 1564 - Augsbourg, 14–08–1625), peintre
Dates
En 1597
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Numéro d’inventaire
PDUT964

Informations détaillées

Auteur(s)
Rottenhammer, Johann (Munich, en 1564 - Augsbourg, 14–08–1625), peintre
Date de production
En 1597
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Oeuvre:
  • Hauteur : 21.5 cm
  • Largeur : 17.5 cm
Dimensions - Cadre:
  • Hauteur : 45 cm
  • Largeur : 39.5 cm
  • Profondeur : 7.5 cm
Marques, inscriptions, poinçons
Monogramme = chiffre - Monogrammé et daté :"HR : 1597"
Description iconographique

Pour se venger de ne pas avoir été conviée au mariage de Pélée et de Thétis, Eris, la déesse de la discorde, lance dans l’assemblée une pomme d’or sur laquelle est inscrite la devise « À la plus belle ». Aussitôt, Héra, Athéna et Vénus revendiquèrent la supériorité de leur beauté et donc la possession de cette pomme.Pour les départager, Mercure sollicite l’avis du jeune berger Pâris, qui offre la pomme à Vénus car celle-ci lui promet en échange l’amour de la plus belle des mortelles, Hélène. C’est cet instant précis qui est figuré dans le tableau de Rottenhammer. Pâris se désintéresse des corps dénudés des autres déesses, et offre la pomme d’or à Vénus, couronnée par un Amour. Ce motif du couronnement est repris d’une composition de Raphaël, gravée par Raimondi. L’élément le plus curieux de ce tableau est le regard perdu et épuisé de Pâris. Doit-on y voir une annonce des désastres de la guerre de Troie, déclanchée lorsqu’il enlèvera Hélène ? Cette attitude se retrouve dans les tableaux allemands des aînés du peintre (Lucas Cranach l’Ancien, "Le Jugement de Pâris", New York, The Metropolitain Museum of Art). Elle tendra à disparaître dans ses œuvres postérieures (H. Rottenhammer, "Le Jugement de Pâris", Collection privée), à la suite du séjour qu’il passe à Venise (1596-1606). Le contact avec les œuvres de Véronèse et de Titien, marquera sa peinture.

Commentaire historique

Ce petit tableau sur cuivre se trouvait dans la collection de M. W. Hope, jusqu’à la mort de celui-ci. Le 11 mai 1858, était organisée la vente de ses tableaux anciens des écoles flamande, hollandaise et française. "Le Jugement de Pâris" portait le n°18 et fut vendu 455 frs. C’est peut-être Eugène ou Auguste Dutuit qui en fit l’acquisition, étant donné que l’œuvre faisait partie de leur collection à la fin du XIXème siècle. En 1902, Auguste Dutuit le légua à la Ville de Paris.

Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1902
Numéro d’inventaire
PDUT964

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Rubens - The power of transformation (Francfort-sur-le-Main)
Dates
08/02/2018 - 03/06/2018
Institution
Städel Museum (Francfort-sur-le Main)
Titre
Rubens - The power of transformation (Vienne)
Dates
17/10/2017 - 21/01/2018
Institution
Kunsthistorisches Museum (Vienne)
Titre
Hans Rottenhammer - begehrt, vergenessen, neu entdeckt (Prague)
Dates
11/12/2008 - 22/02/2009
Institution
Národní galerie v Praze
Titre
Hans Rottenhammer - begehrt, vergenessen, neu entdeckt (Lemgo)
Dates
17/08/2008 - 16/11/2008
Institution
Schlob Brake

Indexation

Datation en siècle

  • 2e millénaire
    • 16e siècle (2 864)
      • 2e moitié du 16e siècle
        • 4e quart du 16e siècle

Période

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Retour vers le haut de page