Le Repos de Diane

Zoom
3 visuels Voir
CC0Télécharger
Le Repos de Diane
CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
CC0 Paris Musées / Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Petit Palais
X
Zoom
Autres visuels (3)
Mythologie gréco-romaine - Satyre - Bacchante - Chien - Corbeille de fruits - Flûte à bec - Cor - Chevreuil - Lapin ou lièvre - Sanglier
Le Repos de Diane
Jordaens, Jacob
Datation
Entre 1623 et 1678
Musée
Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris
Auteur(s)
Jordaens, Jacob (Anvers (Antwerpen), 19–05–1593 - Anvers (Antwerpen), 18–10–1678), peintre
Dates
Entre 1623 et 1678
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 30
Numéro d’inventaire
PDUT946

Informations détaillées

Auteur(s)
Jordaens, Jacob (Anvers (Antwerpen), 19–05–1593 - Anvers (Antwerpen), 18–10–1678), peintre
Date de production
Entre 1623 et 1678
Datation en siècle
Type(s) d'objet(s)
Dénomination(s)
Matériaux et techniques
Dimensions - Œuvre
  • Hauteur : 123 cm
  • Largeur : 160 cm
Dimensions - Cadre
  • Hauteur : 158 cm
  • Largeur : 195 cm
  • Epaisseur : 11 cm
Description iconographique

Cézanne qui a dit un jour : « C’est grotesque d’imaginer qu’on pousse comme un champignon, quand on a toutes les générations derrière soi. Pourquoi ne pas profiter de tout ce travail, négliger cet apport formidable ? », a trouvé dans cette peinture, qu’il a connu par l’intermédiaire de la gravure, une source d’inspiration pour certains de ses tableaux représentant des baigneuses dont le Petit Palais possède un exemplaire.Joie débridée, poème de chairs jeunes, cette toile est un superbe exemple de la phase rubénienne de l’artiste qui se délecte dans l’art de peindre pour notre plus grand ravissement.Passée par les plus grandes collections au XIXe siècle, elle est bien peu conforme à l’iconographie traditionnelle de cette scène, inspirée des "Métamorphoses" d’Ovide. Jordaens a transformé le sujet en une illustration du thème de la fécondité de la terre ou encore une allégorie de l’abondance.Il existe une autre version de ce tableau au musée du Louvre.

Commentaire historique

Joie débridée, poème de chairs jeunes, cette toile est un superbe exemple de la phase rubénienne de l’artiste qui se délecte dans l’art de peindre pour notre plus grand ravissement. Passée par les plus grandes collections au XIXe siècle, elle est bien peu conforme à l’iconographie traditionnelle de cette scène, inspirée des Métamorphoses d’Ovide. Jordaens a transformé le sujet en une illustration du thème de la fécondité de la terre ou encore une allégorie de l’abondance. Cézanne a trouvé dans cette peinture, qu’il a connu par l’intermédiaire de la gravure, une source d’inspiration pour certains de ses tableaux représentant des baigneuses.

Personne / Personnage représenté
Mode d'acquisition
Nom du donateur, testateur, vendeur
Date d’acquisition
1902
Numéro d’inventaire
PDUT946
Exposé
Petit Palais Rez-de-Chaussée Salle 30

Prolongement

Prolongement

Exposition(s)

Titre
Jordaens (1593-1678). La Gloire d'Anvers (Paris)
Dates
19/09/2013 - 19/01/2014
Institution
Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Titre
Jordaens et les Antiques (Cassel)
Dates
01/03/2013 - 23/06/2013
Institution
Museumslandschaft Hessen Kassel
Titre
Jordaens et les Antiques (Bruxelles)
Dates
12/10/2012 - 27/01/2013
Institution
Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (Bruxelles)
Titre
Rubens et son temps (Ferrare)
Dates
28/03/1999 - 27/06/1999
Institution
Palazzo dei Diamanti

Indexation

Datation en siècle

Type(s) d'objet(s)

Dénomination(s)

Matériaux et techniques

Theme representé

Sujet représenté

Retour vers le haut de page