Anonyme
Les pensionnés manifestent leur affliction à l'annonce du non paiement des pensions à partir de janvier 1790