The Vendetta of the Forty-Seven Ronin in Japanese Woodblock Prints [Document imprimé] / Barry Till

Auteur(s)
Till, Barry [Auteur (article ou ouvrage)]
Date
2012
The Vendetta of the Forty-Seven Ronin in Japanese Woodblock Prints

Informations détaillées

Auteur(s)
Till, Barry [Auteur (article ou ouvrage)]
Date
2012
Description

p. 112-123, ill. en coul.

Langue(s)
Forme bibliographique
Résumé

L'histoire des 47 rōnin 浪人 ou samouraïs sans maître est l' archétype de l'histoire japonaise classique. Elle est décrite dans les manuels d'histoire japonais comme une « légende nationale ». L'histoire des 47 rōnin n'est pas une pure fiction ; elle correspond à un fait historique. En 1701 dans la région d'Ako 赤穂市, Akō-shi, (préfecture de Hyōgo 兵庫県, Hyōgo-ken), un groupe de samouraïs est laissé sans chef après la condamnation de leur daimyo Naganori Asano 浅野 長矩 (28 septembre 1667 – 21 avril 1701), au suicide rituel (seppuku 切腹) par le shogun Tokugawa Tsunayoshi 徳川 綱吉 (23 février 1646–19 février 1709). Il est accusé d'avoir blessé Yoshinaka Kira 吉良 義央 (1641-1703), maître des cérémonies de la maison du shogun, qui l'avait insulté. Les 47 rōnin décident de le venger en tuant Kira. Après avoir patiemment attendu et planifié l'attaque pendant près de deux ans, l'attentat a lieu le 14 décembre 1702. Les 47 furent eux-aussi condamnés au seppuku pour meurtre et s'exécutèrent le 4 février 1703. Ils connaissaient tous les conséquences de leur acte et c'est pour cette raison que leur action est considérée comme particulièrement honorable. Les Quarante-Sept Rōnin sont l'un des thèmes favoris de l'estampe ou Ukiyo-e et les graveurs les plus fameux ont voulu l'illustrer.

Prolongement

Prolongement

Indexation

Auteurs

Mots-clef sujets

Mots-clef géographiques

Retour vers le haut de page