Thirty-Six Views: The Kangxi Emperor’s Mountain Estate in Poetry and Prints = Bishu shanzhuang sanshiliu jing shi tu 避暑山莊三十六景詩圖 [Document imprimé] / Empereur Kangxi, traduit du chinois par Richard E. Strassberg, avec une introduction de Stephen H. Whiteman

Auteur(s)
Kangxi 康熙, empereur de Chine (Pékin (Beijing), 04–05–1654 - 20–12–1722) [Auteur (article ou ouvrage)], Strassberg, Richard E. [Traducteur], Whiteman, Stephen H. [Préfacier (introduction)]
Date
2016
Adresse éditoriale
Washington : Dumbarton Oaks Trustees for Harvard University, 2016
Exemplaire(s)
CHI8/KAN - Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris : Disponible.
Thirty-Six Views: The Kangxi Emperor’s Mountain Estate in Poetry and Prints = Bishu shanzhuang sanshiliu jing shi tu 避暑山莊三十六景詩圖

Informations détaillées

Auteur(s)
Kangxi 康熙, empereur de Chine (Pékin (Beijing), 04–05–1654 - 20–12–1722) [Auteur (article ou ouvrage)], Strassberg, Richard E. [Traducteur], Whiteman, Stephen H. [Préfacier (introduction)]
Date
2016
Pays
Etats-Unis
Adresse éditoriale
Washington : Dumbarton Oaks Trustees for Harvard University, 2016
Description

299 p., ill. en noir et en coul., 28 cm

Collection / Numéro de collection
ex horto: Dumbarton Oaks texts in garden and landscape studies
Langue(s)
Note(s)
bibliog. p. 287-295
ISBN
978-0-88402-409-5
Forme bibliographique
Résumé

En 1712, l'empereur Kangxi des Qing a publié des poèmes "Poèmes impériaux au palais de la Montagne-Refuge contre la chaleur" Yuzhi bishu shanzhuang shi 御製避暑山莊詩 afin de commémorer l'achèvement récent de son palais d'été dans l'actuelle Chengde, Hebei. Par l'interprétation qu'ils donnent des 36 sites pittoresques de son domaine, ses poèmes et ses descriptions constituent l'autoportrait intime de l'empereur, alors âgé de 60 ans : les plaisirs de son quotidien à cet endroit ainsi que ses idéaux en tant que chef de l'empire des Qing.Kangxi s'impliqua étroitement dans la production de l'ouvrage et demanda à plusieurs artistes de cour de s'y investir : le peintre Shen Yu 沈嵛 (d. ca 1727) et les graveurs sur bois Zhu Gui 朱圭 (acrif 1696-1713) et Mei Yufeng 梅裕鳳 (actif 1696-1713) en réalisèrent l'illustration et l'impression sur bois. Il demanda également à Matteo Ripa (1682-1742), missionnaire italien qui servait comme artiste de cour, de reproduire ces images en taille-douce (gravure sur cuivre), ce qui permit d'introduire cette technique en Chine. Les travaux de Ripa commencèrent bientôt à circuler en Europe où ils nourrirent le débat esthétique contemporain sur la nature et les vertus du jardin chinois.

Prolongement

Prolongement
Exemplaire(s)
CHI8/KAN - Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris : Disponible.

Indexation

Retour vers le haut de page